La fin de « Paashbalish » expliquée : Anchal et Chandu sont-ils morts ?

Les amoureux d’enfance se retrouvent dans Paashbalish de Zee5 Global au milieu d’une énorme querelle entre deux clans. Réalisée par Korok Murmu, Paashbalish n’est pas une websérie bengali habituelle, car elle a une histoire beaucoup plus complexe. Dans cet article, nous allons jeter un œil à sa fin, qui ne me convenait pas tout à fait.

Spoilers à venir

Que se passe-t-il à la fin?

Avant d’entrer dans le vif du sujet, résumons un peu les choses. Situé dans Pathorkuchi de Cooch Behar, Paashbalish raconte l’histoire de Chandu, alias Babla, un orphelin qui a grandi dans le commissariat local. Lorsqu’il était adolescent, Babla a été séparé de son béguin d’enfance, Mampi, qui a finalement été adopté par le leader politique et homme d’affaires local Mahadev Mallik et a grandi comme sa fille Anchal. Aujourd’hui, Anchal est journaliste et réalise un reportage sur le trafic de drogue local. Elle ne se souvient pas très bien de Babla, mais comme le destin l’a voulu, les deux se rencontrent finalement. Pendant ce temps, Mahadev a cette querelle permanente avec la tribu Paharbanshi. Le chef du Paharbanshi, Swadesh, a une vendetta personnelle contre Mahadev. Swadesh est également en relation avec Anchal, ce qui complique encore les choses. Une enquête pour meurtre est également en cours, dirigée par le sénateur SDPO Adhiraj. Même s’il semble que les trois meurtres – du fils de Mahadev, d’un membre du gang Paharbanshi et de l’agent de police Pintu – aient été commis par nul autre que Chandu, qui finit en prison, il y a un gros rebondissement avant le point culminant.

Chandu, alias Babla, n’a finalement commis aucun meurtre. Cela a en fait été réalisé par son frère jumeau, Shib Thakur, alias Tubla. Il le faisait évidemment pour son frère. Et dans le livre de Tubla, ces trois-là n’étaient rien de moins que des monstres. Le fils de Mahadev abusait sexuellement d’Anchal à plusieurs reprises ; le Paharbanshi, Kala, a tenté d’assassiner Anchal en lui lançant une bombe ; et l’agent Pintu était un tyran qui a tué un animal innocent. La police arrête Shib Thakur (pensant qu’il était Chandu), mais il est ensuite sauvé par Chandu. Pendant ce temps, SDPO Sen amène tous les personnages principaux – Anchal, Mahadev et Swadesh – au poste de police pour tout démêler. Swadesh avoue qu’il a trompé Anchal dans le but de se venger de Mahadev, mais il est tombé amoureux d’elle. Anchal est naturellement en colère contre lui pour ce qu’il lui a fait. Elle part finalement avec Mahadev, et sur le chemin du retour, ils sont interrompus par les jumeaux.

Anchal est surprise de voir Babla et Tubla ensemble, mais elle se souvient ensuite de Shib Thakur de son enfance, qui la sauvait toujours, elle et Babla, de toutes sortes de mal. Mais cette fois-ci, Anchal supplie les frères de se rendre. Ils refusent, mais l’armée de Mahadev arrive et commence à les réduire en bouillie. C’est alors qu’Anchal commence à se sentir vraiment mal et supplie Mahadev de les épargner. Mais Mahadev montre ses vraies couleurs en insultant Anchal. Poussée par le comportement abominable de son propre père, Anchal décide de partir avec les frères. Sen et la police arrivent sur les lieux, mais Anchal parvient à arracher une arme au bras droit de Mahadev, Shona, et grâce à cela, elle s’enfuit, avec les jumeaux. Lorsque le trio atteint la clôture de barbelés, Tubla demande à Anchal et Babla de s’enfuir pendant qu’il tente de retenir la police, qui est à leurs trousses. Anchal et Babla traversent et la police arrive. Sen crie à Anchal et Babla d’arrêter, mais il ne tire pas. Malheureusement, quelqu’un d’autre le fait, et ce n’est autre que Mahadev.

Anchal et Chandu sont-ils morts ?

Il ne devrait y avoir aucun doute sur la mort du duo principal Paashbalish, Anchal et Chandu. Nous pouvons les voir allongés sur le pont, l’air très morts, avec du sang coulant tout autour d’eux. Et étant donné que Mahadev a tiré deux fois, c’est presque certain. Ce que nous voyons à la fin du spectacle est une séquence fantastique ; l’étalonnage des couleurs et la cinématographie onirique et granuleuse suffisent à le confirmer.

Cependant, ce que je trouve ridicule, c’est qu’Anchal décide soudainement de traverser la frontière avec les jumeaux. C’est une histoire qui se déroule dans les temps modernes et Anchal est journaliste de profession. Et d’après ce que nous avons vu plus tôt, elle fait plutôt bien son travail. Elle ne dépend en aucun cas de son père. Pourquoi une femme comme celle-là déciderait-elle soudainement de traverser illégalement la frontière avec un homme potentiellement autiste et son frère jumeau dérangé ? Il est indéniable que Babla avait toutes les bonnes intentions du monde et que Tubla a fait exactement ce qu’il fallait pour survivre. Mais la décision d’Anchal de s’enfuir avec eux simplement parce que son père adoptif l’insulte n’a aucun sens pour moi. De plus, Paashbalish tente de présenter Anchal et Chandu comme ce couple d’amants maudits, qui finissent malheureusement par mourir. Mais pendant la majeure partie de l’exécution, Anchal ne semble pas se souvenir de grand-chose de son enfance, et toute la romance semble plutôt unilatérale. Sans oublier qu’Anchal a un petit ami qui semble tout à fait bien, jusqu’à ce qu’il porte sa couleur à la fin. L’ensemble de Swadesh droguant Anchal semblait être un autre écrit terrible, juste pour faire place à la grande romance entre Anchal et Chandu, qui est inexistante. En gardant tout cela à l’esprit, Paashbalish échoue finalement.

De plus, étant donné que les pistes sont mortes, il est clair qu’il n’y aura pas d’autre saison de ce genre. Mais Paashbalish ne précise pas vraiment si Mahadev sera puni comme il se doit pour le meurtre du père de Swadesh, puis d’Anchal et Chandu. Je pense qu’il est prudent de dire que son nombre de victimes est définitivement supérieur à trois. Il est également assez déconcertant de voir le SDPO Sen ne rien faire à Mahadev, bien qu’il soit un homme de loi. Rien n’indique qu’il soit corrompu, mais est-il le genre de policier qui ne se soucie pas vraiment de faire ce qu’il faut ? Il se soucie cependant des animaux, car il semble s’occuper du chien de Chandu pendant que le générique de fin avance.