Appel du devoir: Warzone Mises à jour d’Anti-Cheat pour interdire plus de 50 000 « récidivistes »

Call of Duty: Warzone a été nettoyé dans une certaine mesure suite à une mise à jour de son anti-triche qui a interdit des milliers de tricheurs supplémentaires.

Sur Twitter ce week-end, développeur Logiciel Raven a annoncé que plus de 50 000 Warzone les comptes ont été interdits entre deux vagues d’interdiction au cours de la semaine dernière seulement. Raven Software a noté que l’anti-triche mis à jour ciblait spécifiquement les «récidivistes, et bien plus encore».

Cela fait un moment depuis notre dernière mise à jour anti-triche !

Deux #Warzone interdire les vagues cette semaine. Plus de 50 000 comptes bannis combinés.

Cibler les récidivistes, et bien plus encore.

– Logiciel Raven (@RavenSoftware) 16 juillet 2021

Les tricheurs ont fait des ravages dans Warzone depuis la sortie du jeu en mars 2020. Le nombre total d’interdictions a maintenant atteint 500 000 depuis la sortie, mais cela ne fait guère de différence car les joueurs peuvent toujours revenir avec de nouveaux comptes après avoir été bannis. Si quoi que ce soit, et comme le Call of Duty l’humour va sur les plateformes de médias sociaux, la plupart des 50 000 joueurs interdits susmentionnés sont probablement déjà de retour à leurs routines de triche au moment de la rédaction.

En février, Raven Software a assuré qu’il « intensifierait ses efforts anti-triche » pour garder le terrain de jeu propre. Certaines des mesures prises incluent des mises à jour fréquentes de l’anti-triche, le déploiement d’une nouvelle technologie de détection de triche et des ressources supplémentaires dédiées pour surveiller et appliquer des « interdictions cohérentes et opportunes ».

Loading...

La semaine dernière, l’éditeur Activision a pris note d’un nouveau type de triche qui serait indétectable sur toutes les plateformes, y compris les consoles. Activision a non seulement retiré tout le matériel promotionnel faisant la publicité de ladite triche, mais également la triche elle-même.

Call of Duty: Warzone accueille plus de 100 millions de joueurs à travers le monde. Avec de nouvelles astuces faisant régulièrement surface, il devient intimidant pour un développeur de battre les probabilités d’une manière ou d’une autre. Dans le même ordre d’idées, supprimer 500 000 comptes n’améliore guère la situation. Le seul point positif est que le développeur et l’éditeur cherchent à rendre le jeu aussi propre que possible.

Le poste Call Of Duty : Warzone Les mises à jour Anti-Cheat pour interdire plus de 50 000 « récidivistes » sont apparues en premier sur ..

Loading...